3.13.2016

2016 - March part 1


Last pick up - 2016 March part 1


Les derniers mois ont été très (trop ^^) copieux et même si mars est celui de mon anniversaire, le 26 comme la AM, si un mec de Nike me lit ^^(l'op de comm' de Nike cette année est sympa, le Air max vote pack), j'ai décidé de la jouer raisonnable. Avec un trip dans les montagnes marocaines à préparer et la refonte complète du blog dont je vous ai parlée en janvier, les prochains jours seront calmes. Mais restez en alerte ;)

Retour aux sources avec ce backpack Eastpak que j'ai découvert sur l'instagram de Matthieu Venot, photographe Breton et qui s'est associé à la marque pour la sortie du modèle  Floid (la vidéo est vraiment sympa). J'ai pris la version canvas avec l'intérieur en print japonaise (les carpes koï :p ). Il sera mon meilleur ami pendant ce trip au bled.

J'ai enfin topé une N-1 deck jacket après des années à hésiter entre Visvim, Wtaps, Real Macoy ou encore Universal Works, j'ai pris une Buzz Rickson, la version Demotex. Pour ceux qui ne connaissent pas, cette marque est spécialisée dans la reproduction de pièces vintage de l'univers militaire et workwear. Qualité et soucis du détail poussés à son paroxysme, j'en serais presque triste que le beau temps arrive ^^

J'ai topé aussi la collab entre Gosha Rubchinskiy et Reebok sur le modèle Phase 1 Pro. Sold out en France, j'ai mis à prix raisonnable une taille 10us en vente sur mon shop ;) Paire du défilé, je l'ai déjà dit, Reebok était la marque de mon adolescence, la nostalgie, moteur du sneakers addiction 

Pas mal d'achats malin pour le reste avec une chemise worker vintage OshKosh Classic topée chez Killawatch, la friperie qui se touche sur les prix (mais là c'était raisonnable ^^). Un cardigan en coton japonais, indigo dyed pour le coloris, de la ligne Umii de 45 RPM, la marque connu pour faire perdurer le savoir japonais (pour en savoir plus, ici). Pour le tee Undercover, véritable tuerie mais malheureusement plantage sur le sizing, il est à vendre sur mon store pour ceux qui font un S.

Enfin, ma longue quête d'une Noragi est enfin arrivée à son terme et je n'ai pas eu besoin de me faire voler par les resellers de Visvim ^^  Cette pièce vient du shop canadien Four Horsemen supplies, faite à la main à Vancouver par un tailleur respectant toute la tradition japonaise du sashiko et de coton indigo (plus d'info sur leur site). Produite en toute petite quantité,bien épaisse et qualité folle, je suis content d'avoir pu mettre la main dessus.

//

Eastpak Floid Canvas Ltd backpack
Buzz Rickson N-1 Demotex Khaki Deck Jacket - FW 2015
Gosha Rubchinskiy x Reebok Phase 1 Pro - 2016 release
Gosha Rubchinskiy x Reebok Phase 1 Pro - 2016 release
OshKosh Classic vintage worker shirt
Undercover by Jun Takahashi hooded tee - SS 2013
45rpm Umii indigo dyed knit cardigan
Four Horsemen Supplies Indigo Sashiko Cotton Noragi

2 commentaires:

  1. Bobo, est-ce qu'on peut retirer l'étiquette Eastpak qui se trouve sur une des bretelles du sac à dos ? Ca te semble faisable ? Merci (et beaux achats !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Philippe,

      je pense que c'est difficilement faisable dans la mesure où la pièce de cuir est prise dan les courtures verticales de la lanière. Entre nous, c'est discret, quand tu le portes et bouges, on y prête pas attention (je ne l'avais pas vu ^^). j'ai posté une petite tenue vite fait avec, ça peut donner une idée : http://www.borasification.com/2016/04/kech-blog-mode-homme-streetwear.html

      merci pour ton suivi ;)

      Supprimer