4.20.2017

Nom de Guerre


 - Monoprix cap - Sandro bomer - Benjamin Jezequel sweater - Nom de Guerre pants- Visvim sneakers - Casio watch - Head Porter waist pack -




Salut !


Bientôt deux semaines que je n'avais pas posté une tenue :o Sans te raconter ma vie, j'ai été malade, ce qui est rare. Assumer le taf, les shoots, j'ai réussi, mais il n'y avait plus d'énergie pour bosser les articles la nuit. Ali et Morgan ont pris le relais, cool d'avoir une team derrière. J'avais des looks dans mon délire street jap' à vous montrer mais le froid est retombé méchamment ici dans le "nord" (pour vous les sudistes ;) ) alors je vous montre ce que j'avais sur le dos ce weekend.



Je ne saurais pas vraiment lui donner une étiquette, c'est un outfit bien street comme je le faisais il y a très longtemps, avant que je ne bosse, quand j'étais encore dans mon trip Rick Owens street dark. J'avais d'ailleurs posté de vieilles photos de 2010 sur un article antidaté du coup, c'est ici. A l'époque, pas de blog et pas d'instagram, pas de hype effet mouton, on kickait nos tenues sur SUFU et CUC (et pas de cheveux ^^). C'est mon petit frère Stylnoxe qui m'avait shooté.



Moment Nostalgie off.



La tenue est comme je le disais un pur combo streetwear avec des pièces tirées du vestiaire militaire comme ce bomber Sandro (un MA-1 jacket pour les vrais) et ce cargo pants Nom de Guerre au camo pixel bien singulier. Ce label new-yorkais  a fermé ses portes il y a déjà quelques années, un drame tant c'était quali. Et au final un peu rageant quand on voit toute la hype sur des esthétiques proches et des marques comme Guerilla Group & co. Ils étaient juste en avance ... Un lecteur m'a dit qu'un come-back serait dans les tuyaux, on prie avec moi ! Si tu veux te rincer l'oeil, check leur site archive :)



J'aurais pu compléter le look avec des labels du genre, un de mes sweaters Raf Simons par exemple. Outre la course aux likes sur isntagram, ça aurait été clairement dans l'esprit ^^ Mais je voulais un ton clair et j'ai opté pour une marque d'un univers à l'opposé : Benjmain Jezequel. C'est une jeune marque française lancée par un passionné (qu'il faudrait que je rencontre) qui repose sur des matières confectionnées au Japon, avec de "célèbres" petites usines spécialisées dans le tissage de coton etc ... Forcément, ça me parle. Le style est très européen donc chemise plus ajustée, lisse, proche du l'esthétique casual chic. Comme j'aime à le répéter, on peut toujours avoir une seconde lecture d'un produit et ce pull, j'avais flashé sur la matière. Il m'a suffit de le size-up (L au lieu de M, il est dispo ici), de bien le porter quelques fois et il s'est détendu. Je peux maintenant le sortir dans un look comme celui-ci, bien street, où sa maille si singulière vient apporter un vrai détail intéressant (enfin selon moi, tu trouves peut être cela raté ^^).



Niveau accessoire, je suis resté sur ce que j'aime quand je suis dans le street : acier / argent et plastique (et un peu de résine ^^). Un mix bracelet A.P.C, chaine en argent d'un label jap' dont j'ai perdu le nom et bout de plastic, héritage du power foward le plus beau à voir jouer de l'histoire  : Kevin Garnett :p Pour la montre, j'ai pu mettre la main sur cette nouvelle G-Shock de Casio. Indestructible, le bracelet en résine est idéal pour une montre street / tech / ride. J'ai vraiment accroché au design et elle est fonctionnelle, ça parait évident (tu as le détail technique ici, ça sera plus clair que si je me lance ^^).

Ma sacoche / banane / waist pack (tu choisis le terme que tu préfère) est une Head Porter, label japonais spécialisé dans tous ce qui touche à la bagagerie et accessoires, le tout à coup de nylon. C'est un mastodonte du genre, je vous invite à vous renseigner.



Enfin aux pieds, pour être street sans faire entorse au délire japonais : des Visvim FBT Elk (retrouve la marque ici). Un gros classique de la marque. On retrouve ce que j'aimais dans le monde des sneakers, la notion de shape. Il n'a rien à envier à la Air Max des 20 premières années. J'ai fait beaucoup de photos d'elles, désolé ^^



Voilà, tu ne verras pas souvent ce mood là ici, j'ai beau avoir un job à la cool avec des boss pas regardant, c'est difficile à placer au quotidien. N'hésite pas à me faire des retours, ça aide pour la suite ;)




- Boras








//





Hi,



I'm back after a while without street style's post. No Attention whore time but I was sick, hard to combine work + blog when flue is here, only Michael Jordan was able ^^



Anyway this outfit is a bit different than I can post since I have created this blog three years ago. it is closed to an old street and dark one that I have post on the Sufu forum when Instagram did not exist (I posted it some years after here).



I keep the mood with Nom de Guerre cargo pants. A label from New York which is over since 2010, a really bad news for me I remember. When I see some hype trends on Internet as Guerrilla Group, I can't stop to think NDG was born too early, their work would meet success for sure currently.



I mix them with unexpected brand as the French label Sandro (I don't usually like it but this piece is cool) and another french label, a young one : Benjmain Jezequel. The founder is an amateur of japanese know-how and he creates "european style" clothes with Japanese material. You can take a look to his site, interesting (size-up the sweater if you want an advice, available here ;) .

My waist pack is from Head Porter, the Japanese specialist of nylon (selection on End)



A last word about the shoes, the most famous model of Visvim : the FBT, her win Elk black leather (selection here). I love how they mix Indian native aesthetic with the dynamism of an Air Max shape. Definitively a stretwear classic.




- Boras











Sandro bomber kacket - black nylon
Casio G-Shock GST-W110-1AER watch 
Visvim FBT Elk sneakers - Black leather
Benjamin Jezequel Mottled sweat
Head Porter nylon waist pack 
Nom de Guerre camp cargo pants



3 commentaires:

  1. Tu as size up le Benjamin Jezequel ? Ce doit être bien fitté car je le trouve juste à ta taille, comme il faut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je l'ai size-up dans le sens : pris une taille au-dessus de ce que je suis.

      M en général (177 73kg, je ne fais pas du L sauf chez les jap) et j'ai L, au début très serré au bras et buste, il s'est détendu avec le temps.

      BJ est une marque Casual chic donc amateur de silhouette très slim mais en prenant la bonne taille au-dessus, on a une seconde lecture du produit et je trouve le rendu canon.

      (parce que la matière est franchement bonne)

      Supprimer
  2. Super tenue, c'est cool de revoir ce genre de fit !

    RépondreSupprimer